OPEN GATE

open-gate

 

PARS VITE ET REVIENS TARD
Fred Vargas
– Ce ne sont que des mots. Des mots. Ça n’a jamais tué personne. Ça n’a jamais tué personne. Ça se saurait.
– Mais ça se sait, Le Guern. Les mots ont toujours tué, au contraire.
– Depuis quand ?
– Depuis que quelqu’un crie « A mort ! » et que la foule le pend. Depuis toujours.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s